Manora vous présente sa dernière pépite, Valentin, un artisan aux inspirations Art&Déco qui réalise des créations en bois sur son tour.

Valentin Renoux, tourneur sur bois

Valentin a créé il y a un peu moins d’un an sa propre marque Atelier C&Fab, nom venu de la contraction de création et fabrication qui donne le ton : ce tourneur sur bois passionné est impliqué dans chacune des étapes de réalisation de ses pièces de la conception aux finitions à l’huile en passant bien sûr par le tournage du bois. Enfant déjà, il rêvait de faire du bois son métier. Lorsqu’il jouait au Jeu des Sept Familles, la famille des ébénistes exerçait sur lui une certaine fascination et il confiait alors à son grand-père vouloir devenir ébéniste.

Il décide ainsi de faire de son rêve de jeune garçon une réalité. Et ses multiples diplômes en ébénisterie, tournage, sculpture et marqueterie lui ouvrent un champ infini de possibilités pour donner vie à sa passion. La vaisselle, les luminaires et plus récemment la sculpture sont les champs de réalisation dans lesquels Valentin s’épanouit. Quelque soit la gamme, la volonté de l’artisan-créateur reste la même : utiliser tous les morceaux de bois non exploités par les autres métiers du bois, des branches aux racines.

Il porte une attention plus particulière aux bois venus de sa région, la Loire Atlantique, et travaille donc plus notablement le noyer, l’érable ou le hêtre. Mais au fond, peu importe l’arbre pour cet amoureux du bois subjugué par les différentes odeurs et textures offertes par le bois qu’il perçoit comme étant « presque vivant ».  Son objectif est de sublimer la matière en l’exploitant pour la création la plus adéquate. Il préfèrera par exemple le hêtre ou l’érable au cerisier pour réaliser ses pièces de vaisselle car ce sont des bois plus solides et plus durables dans le temps.

La collection qui lui tient le plus à cœur est sa collection de luminaires, d’inspiration Art Déco, ce mouvement artistique et architectural né à la veille des années folles. Et il est vrai qu’avec le design industriel de ses pièces qui mêle le bois au métal, difficile de s’y tromper !

Luminaire à suspendre en bois d'hêtre

Le luminaire Alter Ego présenté ci-dessus est un très bon exemple. On retrouve ce mélange des matières, hors des sentiers battus de l’ébénisterie traditionnelle qui tend plutôt à cacher le rôle du métal dans le montage des pièces. Ici, tout est apparent : douille et tige métalliques sont parties intégrantes de l’objet au même titre que le bois.

Rendre esthétique des alliances inattendues et partager sa passion avec le grand public sont les deux défis que relève le jeune et surtout brillant tourneur de bois !