Indra Eudaric est le créateur de Constellation, une collection de bijoux unisexes où se rencontrent le métal et des pierres exotiques.

Ce créateur sensible découvre sa passion dès l’adolescence. Alors qu’il étudie en Guadeloupe, il participe à un concours inter-lycées de création d’entreprises et il propose ainsi le projet Maya, qui avait pour objet la création de bijoux artisanaux avec des matériaux naturels. Cette aventure entrepreneuriale est un véritable déclic pour Indra qui gagne le troisième prix du concours mais surtout l’intime conviction que c’est dans l’univers du bijou qu’il s’épanouira. Poursuivant ses études en France, Indra suit ainsi une formation de designer produit puis intègre l’ESADSE (école d’art et de design de Saint-Étienne).

Indra créé ainsi sa première collection de bijou en 2015 sous le nom de Constellation. Il tente d’y retranscrire la vision qu’il se fait de l’univers en s’inspirant du mouvement des planètes et de l’interaction entre les êtres vivants. « Ma collection représente en quelque sorte l’image du système cyclique de la vie et de sa singularité, en confrontant deux matières, pierre et le ruban métallique. », nous explique le créateur.

La pierre incarne ainsi les planètes tandis que le métal représente leurs trajectoires autour de leurs étoiles. Sa représentation de l’univers est en fait une métaphore macroscopique pour traduire la singularité de chaque être humain par son univers et son parcours de vie dans la société.

Tant sur le plan technique que créatif, Indra file sa métaphore pour faire passer son message. La collection Constellation est ainsi divisée en trois gammes : Unity (une pierre), Duality (deux pierres), Trinity (trois pierres) représentant chacune une avancée dans le cycle de la vie. Quant au métal, il est travaillé en respectant la contrainte de la ligne continue, c’est à dire un utilisant une seule et même ligne de métal sans soudure pour chaque pièce. Ceci représente la continuité du mouvement, la continuité de la vie.

Les pierres fascinent Indra. Brutes ou travaillées, elles ont chacune une histoire et des propriétés propres que le créateur partage avec nous à travers une communication non verbale. Pour ce, il propose des bijoux où la pierre est à même la peau créant ainsi une proximité entre la création et vous qui découvrez l’histoire de cette pierre soumise à de fortes pressions et des températures intenses.

Indra n’utilise que des pierres et des perles naturelles comme l’agate, la malachite, la tourmaline, la labradorite ou encore la pyrite qui pousse naturellement en cube et ressemble à s’y méprendre à du métal. Les pierres viennent du Brésil, d’Inde ou encore de Madagascar et le créateur prend soin de travailler avec des fournisseurs qui extraient les pierres sans utiliser de dynamite ce qui permet de conserver les propriétés des pierres et de préserver l’histoire qu’elles portent. Le métal quant à lui est du laiton qui peut être plaqué argent, or ou or rose selon les jeux de formes que souhaite créer Indra.

Les créations d’Indra incarnent ainsi la vision de leur auteur, celle d’une vie singulièrement propre à chaque individu comme une pierre unique portant son histoire dans une création sublimée par le métal.